L’investissement est un élément essentiel de la sécurité financière, mais il comporte son lot de pièges. Que vous soyez un investisseur chevronné ou que vous débutiez, éviter les erreurs les plus courantes est la clé du succès. Dans cet article, j’explore les sept erreurs les plus fréquentes que les investisseurs commettent et explique pourquoi elles peuvent être préjudiciables à votre santé financière. Comprendre ces erreurs peut vous aider à prendre des décisions financières plus éclairées et plus stratégiques.

Erreur #1 : Ne pas planifier

Une étude réalisée en 2022 a révélé que l’un des plus grands regrets des investisseurs est de ne pas avoir investi plus tôt. Alors que 58 % des personnes interrogées regrettaient de ne pas avoir commencé à investir plus tôt, 56 % d’entre elles disaient devoir reconsidérer la manière dont elles investissent. Le fait est que de nombreuses personnes n’établissent pas de plan parce qu’elles remettent les choses à plus tard, et elles remettent les choses à plus tard parce qu’elles n’ont pas de plan. Cela crée une boucle sans fin difficile de briser. Si vous êtes pris dans cette boucle, dépêchez-vous d’en sortir et élaborez un plan dès que possible.

« Celui qui échoue à planifier planifie son échec. » – Winston Churchill

» Pour en savoir plus sur le sujet, lire ceci : Au-delà de la procrastination : Planification financière pour médecins

Erreur #2 : Penser qu’une stratégie financière ne concerne que l’investissement

De nombreuses personnes pensent qu’une stratégie financière consiste uniquement à investir de l’argent. Mais ça ne s’arrête pas là. La stratégie financière comprend de nombreux éléments comme la définition d’objectifs à court, moyen et long terme et le calcul du montant nécessaire pour les atteindre. Il s’agit également d’établir un budget, de régler les dettes éventuelles et de planifier la retraite. Une enquête réalisée en 2021 par Debt.com a révélé que 80 % des personnes établissaient un budget, mais que seulement 4 % d’entre elles se faisaient aider par un conseiller financier.

De plus, la stratégie financière consiste également à s’assurer que l’on dispose des bonnes assurances, à planifier la manière dont on souhaite donner de l’argent à des œuvres caritatives et à ce que l’on souhaite faire de son argent à son décès. Même en tant que médecin, vous devez réfléchir à la manière dont votre travail est lié à vos projets financiers personnels.

» Pour en savoir plus sur le sujet, lire ceci : La planification financière, c’est plus qu’investir

Erreur #3 : Ne pas communiquer avec son ou sa partenaire au sujet de l’argent

Il est très important de parler d’argent avec votre partenaire. Une enquête a montré que 22 % des divorces sont dus à des « problèmes d’argent ». Si vous êtes marié(e) ou avez un(e) partenaire, vous devez tous deux prendre part aux décisions financières. Même si une personne s’occupe davantage de l’argent, les deux partenaires ont leurs propres visions et souhaits concernant celui-ci. L’un peut vouloir voyager, tandis que l’autre rêve d’un chalet en bois rond. Ils peuvent également avoir une tolérance au risque différente. Les conseillers en gestion du patrimoine qui comptent plusieurs années d’expérience savent que les idées et les souhaits des deux partenaires doivent faire partie de la stratégie financière pour qu’il fonctionne bien.

» Pour en savoir plus sur le sujet, lire ceci : Éviter les erreurs financières : Conseils pour les médecins en couple

Erreur #4 : Essayer d’anticiper le marché

Le fait de chercher à anticiper le marché, ou d’essayer d’investir au moment idéal, conduit souvent à des erreurs en matière de finances personnelles. Selon une recherche effectuée par Charles Schwab, même en investissant au pire moment, un investisseur réussira à gagner de l’argent. Que vous investissiez au meilleur moment ou non, annuellement ou mensuellement, vous êtes assurés de faire un profit si vous investissez régulièrement et immédiatement au lieu d’essayer d’anticiper le marché. La constance et la patience sont généralement payantes.

» Pour en savoir plus sur le sujet, lire ceci : Pourquoi essayer d’anticiper le marché est une mauvaise stratégie pour les médecins

Erreur #5 : Ne pas connaître sa tolérance au risque

L’erreur numéro 5 que commettent souvent les investisseurs est de ne pas connaître leur tolérance au risque, c’est-à-dire leur degré de confort face à la perte d’argent dans leurs investissements. C’est là qu’un bon conseiller financier peut vraiment vous aider. Il peut poser les bonnes questions pour déterminer le niveau de risque que vous pouvez supporter et vous donner des conseils adaptés à votre situation. Cela peut vous empêcher de commettre de grosses erreurs qui pourraient vous coûter cher. Certaines personnes qui ont continué à investir, même pendant les périodes difficiles comme la crise financière de 2007-2008, ont fini par gagner beaucoup d’argent par la suite.

» Pour en savoir plus sur le sujet, lire ceci : Comprendre la tolérance au risque : La clé de l’investissement judicieux

Erreur #6 : Vouloir faire comme vos voisins

L’image typique des voisins gonflables est celle d’une maison cossue, de voitures de luxe et de vacances coûteuses. Mais en réalité, vos voisins sont peut-être fauchés. Un sondage réalisé en 2020 a révélé que 66 % des personnes ne parvenaient pas à rembourser leurs dettes ou devaient faire de gros sacrifices pour y parvenir. Cela montre que la plupart des gens ne peuvent vraiment pas s’offrir le train de vie qu’ils affichent.

Vous ne devriez pas vous comparer aux autres sans connaître leur situation financière complète. Ce qui ressemble à de la richesse peut n’être en fait qu’une accumulation de dettes. La véritable richesse ne se voit pas, et vous ne pouvez pas afficher votre véritable réussite financière comme vous le feriez avec une voiture de luxe.

» Pour en savoir plus sur le sujet, lire ceci : Le syndrôme du voisin gonflable et la gestion de patrimoine des médecins

Erreur #7 : Ne pas demander d’aide

Qu’ils soient inexpérimentés ou chevronnés, tous les investisseurs peuvent grandement bénéficier de conseils financiers professionnels. Toutefois, de nombreux mythes empêchent les gens de chercher cette aide. Certains croient que les conseillers financiers sont réservés aux riches, ou trouvent intimidante l’idée de travailler avec un conseiller. D’autres craignent qu’un conseiller investisse leur argent de manière trop risquée ou pensent qu’ils ne devraient travailler qu’avec une personne de leur région. Ces mythes peuvent empêcher les individus de bénéficier d’un soutien précieux et de conseils sur mesure. Un bon conseiller financier peut s’aligner sur vos besoins, travailler en collaboration avec vous et apporter une valeur ajoutée substantielle à votre bien-être financier.

» Pour en savoir plus sur le sujet, lire ceci : L’importance de la recherche de conseils financiers : Réflexions à l’intention des médecins

En conclusion

Naviguer dans le monde complexe de l’investissement demande de la vigilance et de la stratégie. Ces sept erreurs tirées de mes années d’observation et d’analyse sont des erreurs courantes qui peuvent entraver votre réussite financière. En reconnaissant ces erreurs et en tirant les leçons qui s’imposent, vous pouvez, en tant que médecin, vous assurer d’un avenir financier plus sûr et prospère. Si vous avez trouvé ces idées intéressantes, je vous invite à les approfondir en découvrant plus d’études de cas et d’exemples pratiques en téléchargeant mon livre électronique gratuit.

En tant que conseiller stratégique en gestion de patrimoine appuyé par une équipe de planificateurs financiers CI Assante, j’aide les médecins, dentistes et entrepreneurs à mieux investir et à faire fructifier leur patrimoine. N’hésitez pas à demander une rencontre afin que nous puissions discuter de votre situation, de vos objectifs et de vos rêves. Secondée par des professionnels aguerris d’Assante, l’équipe du Groupe St-Georges est en mesure de vous offrir des services conseils en gestion de patrimoine qui vous permettront d’atteindre vos objectifs financiers tout en ayant l’esprit tranquille.